vendredi, 21 décembre 2007

Le mystère roswell


                  
 

1114752918Laliens%20(4)[1]

'Affaire Roswell est considérée aujourd'hui comme l'une des plus mystérieuse de ce siècle. Roswell est une ville américaine située au sud-est du nouveau Mexique qui fut depuis la seconde guerre mondiale entourée de secrets. La première bombe atomique y a été fabriquée, et il s'agit du lieu où se préparait la conquête spatiale. Une soucoupe volante se serait écrasée avec des corps extraterrestres à l'intérieur.
A partir du 1er juillet, la base capte d'étranges échos radar sur leurs écrans, et on compta 88 apparitions d'OVNIS aperçus au cours de ces 3 jours par 10 millions d'Américains. Un des soirs suivants, un écho radar disparut subitement sur les écrans et l'armée fut mise en état d'alerte. De quoi pouvait-il s'agir ? S'agissait-il d'un avion espion russe, d'une météorite ? Dans la nuit du 2 juillet 1947, il y avait de forts orages et Mac Brazel, propriétaire d'un ranch, entendit un bruit très puissant sans y accorder d'attention particulière. Le lendemain matin, alors qu'il se rendit sur ses champs, il aurait aperçut sur le sol des débris métalliques (pas semblables à ce qu'il connaissait). Il faut noter qu'il n'y a pas de réelle certitude quant à la date à laquelle Mac Brazel aurait pris connaissance des débris. On sait néanmoins que le 7 Juillet, il avertit les autorités. Le shérif Wilson se rendit sur place et affirma y avoir vu des débris et des corps extraterrestres. La base militaire la plus proche fut immédiatement informée. Le major Jesse Marcel fut dépêché sur les lieux par le colonel Blanchard qui fut informé des débris métalliques retrouvés. Ce dernier donna l'ordre de faire un communiqué de presse le 8 juillet disant que l'armée avait capturé une soucoupe volante. Le fils de Jesse Marcel dit que son père aurait emmené des débris chez lui avant de les déposer à la base aérienne .Trois heures plus tard, le général Ramey contredit la version officielle en affirmant qu'il ne s'agissait que d'un ballon météorologique équipé d'un réflecteur. Selon Bond Jonhson, seul photographe présent ce soir là à la demande de Ramey, il prit des photos des débris qu'il devait ensuite remettre au général. Mac Brazel fut mis sous surveillance dans son ranch pour qu'il ne puisse pas divulguer des informations. Il se serait, néanmoins, échappé pour rejoindre une station radio qui fut à son tour menaçée par la censure si des informations sur le crash venaient à être divulguées. Après une longue garde à vue, Mac Brazel, accompagné de l'armée donna des interviews où il disait qu'il s'agissait d'un ballon sonde. Pourquoi ce revirement subite ? Que s'est-il passé ? Aurait-il reçu des menaces ?
Glenn Dennis, qui travaillait dans les pompes funèbres servant aussi d'ambulance, aperçut des débris étranges en provenance des champs à l'intérieur d'un véhicule. Il tenta d'en savoir plus mais fut menacé de mort. Quant à sa petite amie infirmière, elle lui raconta qu'elle avait vu des corps mutilés à l'hôpital militaire où elle travaillait. Le lendemain, elle disparut. Un ingénieur civil qui s'était rendu sur place témoigna aussi avoir vu par terre 4 créatures et les restes d'une soucoupe volante. Sans oublier le témoignage d'un pilote d'avion qui devait transportait les débris dans une base. La police militaire aurait menacé de mort beaucoup de témoins ainsi que le shérif Wilson. C'est en 1970 que le mythe de Roswell est véritablement né étant donné les importants récits de témoins qui sortaient de l'ombre.
L'un des plus grand dénonciateur du supposé complot était le Lieutenant colonel de l'armée américaine Philip Corso qui sorti justement un livre dessus en 1997. Il aurait était témoin d'étranges événements, et notamment d'un cadavre d'environ 1 m 50 alors que le gouvernement affirme plus tard qu'il s'agissait de mannequins de 1m80. Des experts affirment cependant qu'à cette époque on n'utilisait pas de mannequins dans les engins et que cela a commencé qu'à partir de 1953. Corso évoque aussi l'évolution technologique américaine considérable qui aurait lieu après l'incident de Roswell. N'est-ce pas ainsi qu'ils ont pu fabriquer les appareils légers de visons nocturnes, les circuits intégrés, les fibres optiques, et surtout les techniques de propulsions ?
On sait de toute façon qu'il ne pouvait s'agir de météorites étant donné qu'il n'y avait pas de cratères, ni des russes puisque eux même était curieux de savoir ce qui s'était vraiment passé à Roswell. Staline avait mit tous ces espions sur l'affaire et se doutait d'un complot.
Corso disait que des astronautes étaient témoins de multiples apparitions d'OVNIS dans l'espace et que les images étaient brouillées par la NASA afin que le public ne puisse s'en rendre compte. Certains crashs, non prouvés, auraient eut lieu dans le Nouveau Mexique mais des preuves manquent toujours. Le but de ces visiteurs était sûrement de tenter de savoir ce qui se passait dans cette zone où l'activité technologique était intense. Des experts pensent que les OVNIS se crash à cause de l'importance des radars qui les affaiblissent en émettant des micros ondes. C'est ce qui se serait aussi produit à Valensole (à proximité d'une base militaire avec de nombreux radars) en France lorsqu'un témoin aperçut un OVNI qui se posait dans son champ.
Une autre affaire à peu prés similaire à celle de Roswell eut lieu à Varginha en 1996 (110000 habitants). La ville était déjà connue pour ses multiples apparitions d'OVNIS. Mais cette année là, deux extraterrestres auraient été aperçus par des habitants et l'armée se serait mise à leur poursuite afin de les capturer. Ils prirent cette affaire très au sérieux et des menaces de la part des autorités auraient eut lieu pour garder le secret. De nombreux témoignages furent recueillis, notamment celui d'un médecin qui auraient autopsié les supposés corps de ces êtres. On soupçonna même la mort suspecte de Marco Eli Chereze (membre du service secret de la police militaire) après l'incident. Les corps auraient ensuite été transportés aux Etats-Unis. Il s'agit du nouveau Roswell avec sans doute plus de témoignages.
Hellyer (ancien Ministre de la Défense du Canada de 1963 à 1967) dit le 25 Septembre 2005 :
"Le secret qui s'attachait dans tous les éléments concernant l'incident de Roswell était vrai. La classification fut dès le début, placée au-dessus du niveau de "secret supérieur", et ainsi la grande majorité des fonctionnaires des Etats-Unis et des politiciens, et même n'importe quel titulaire affecté au Ministère de la Défense ne furent habilités à connaître ce secret."
" L'armée des Etats-Unis préparent les armes qui pourraient être utilisées contre les Aliens, et elles pourraient nous faire entrer dans une guerre intergalactique sans qu'ils ne nous aient jamais prévenu. L'administration de Bush a finalement convenu de construire des bases militaires sur la Lune, afin d'avoir une bonne position pour vérifier les allées et venues des visiteurs de l'espace, et pour tirer sur eux, s'ils le décident ainsi."
En novembre 1995, Bill Clinton (président dit : « Pour autant que je sache, aucun vaisseau extraterrestre ne s'est écrasé à Roswell, Nouveau Mexique, en 1947. ...Si l'Armée de l'Air des Etats-Unis a récupéré des corps extraterrestres, ils ne m'ont rien dit non plus à ce sujet, et je veux connaître la vérité."
Le sénateur Barry Goldwater (Général de Brigade de réserve de l'US Air Force et Candidat à la présidence) dit : « Je me souviens du cas où, en Géorgie, dans les années 50, un avion de la Garde Nationale a poursuivi un OVNI et n'est jamais revenu. Et je me souviens du cas où, à Franklin, dans le Kentucky, 4 avions militaires étaient allés en reconnaissance sur un OVNI. L'un d'entre eux explosa en plein vol et personne ne sut pourquoi ».
Beaucoup d'autres politiciens et militaires s'exprimèrent à ce sujet, et nombreux sont ceux qui auraient eut des promotions de carrières et des menaces pour ne divulguer aucune information sur ce qui s'est réellement passé ce jour là. Une base spéciale existerait aux Etats Unis pour accueillir les OVNIS qui se seraient crashés afin de les étudier.
De nombreux crashs d'ovnis auraient eu lieu dans d'autres endroits du monde, néanmoins, Roswell et Varginha restent les lieux regroupant le plus grand nombres de preuves et de témoignages. Notons également que les gouvernements ont procédé à de grandes opérations de dissimulation, notamment par des campagnes de désinformation du public.

09:03 Écrit par MARS EMPIRE dans Document | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roswell, e t, mystere |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.